Défi n° 3 : Miam !

Voici le troisième défi créatif du confinement !

Pour rappel, ces défis sont destinés à toute la communauté éducative : les élèves, les personnels, les familles, toutes celles et tous ceux qui veulent participer !

Pour le troisième défi, on vous demande votre recette de cuisine du confinement.

Sucrée ou salée, c’est vous qui voyez !

Ecrite, dessinée, filmée, photographiée… L’originalité est bienvenue !

Envoyez vos participation à Mme Ribière par pronote, l’ENT ou par mail à l’adresse alice.ribiere@ac-nice.fr

Vous avez jusqu’au jeudi 2 avril !

Voici les participations !

Par Ilana, élève de 6e 5, et sa maman

Pour notre recette de cuisine du confinement il faut : 
Pour la pâte ….
– 250g de bonne humeur (farine ),
– 1 compagnon de confinement (1 sachet de levure de boulanger ),
– 3 c. à soupe de créativité (de l’huile),
– 1 c. à café de fantaisie (sel),
– 15 cl de patience (de l’eau)
Pour la garniture …
– Mettez tous ce que vous aimez , vous pouvez y ajouter de l’humour, de l’entraide, de la tolérance, vous pouvez même ajouter un zeste de mauvaise foi pour le piquant.
 
Recette :
Préparez votre pâte et la laisser monter environs 3 semaines au chaud (environs 30min) , préchauffez votre four, étalez la pâte et y ajouter la garniture choisie. Enfourner pour 15min environ . Voila , le confinement est prêt !!!
                         
ET POUR MIEUX LE DEGUSTER N’OUBLIEZ PAS DE RESTER CHEZ VOUS !!!

Par Roumayssa, élève de 4e3, et Anwar, élève de 6e3

Par Yanis, élève de 6e 5

1c à café de patience

50g de déprime

70g de tolérance

150 g  d’ennui

15kg de devoirs

Vous devez bien mélanger tous ces ingrédients, laissé reposer 15 jours  puis faire cuire à 180° pendant 24 h et voici le résultat :

Dégustez en restant chez vous !!!!!!!!

Par Maya, élève de 6e 1

La proposition de Mme Rothschild, professeure de français

La recette de M. Colleu, professeure d’anglais

AGHROUM AKOURAN
Ah, je ne pouvais pas le manquer celui-là ! Donc aujourd’hui, je vous propose la “recette” du
légendaire pain Kabyle. Pourquoi entre guillemets ? Parce que, chez nous, les quantités et les
mesures sont plus qu’aléatoires. J’ai appris en regardant cuisiner ma grand-mère et j’ai transmis à mes enfants. Mais je m’égare…
 

Ingrédients
* Huile d’olive 
* Graines d’anis
* Semoule fine
* Eau
* Sel
 
Préparation
Donc tout d’abord, il faut verser une certaine quantité de semoule dans un saladier (tout dépend de la
taille du pain mais gaffe, faut que ça rentre dans la poêle quand-même !), arroser généreusement d’huile
d’olive et saupoudrer de graines d’anis et un peu de sel (pas trop, il faudra en remettre à la cuisson).
Là, il faut commencer à travailler la pâte A LA MAIN. Ajouter à peu près l’équivalent d’un verre d’eau et
travailler la pâte à nouveau. Il faut finir par former une boule qui soit légèrement collante mais pas trop
donc vous pouvez tour à tour ajouter eau ou semoule ou huile d’olive jusqu’à trouver la bonne texture.
Cuisson
Traditionnellement, le pain se cuit dans un plat en terre cuite sur des braises. Mais pour faire plus simple,
on utilisera ici une poêle à fond épais. Faire chauffer la poêle avec un peu d’huile d’olive et quand elle est
bien chaude, étalez la pâte sur la poêle à la main (si vous craignez trop le chaud ben… faites des crêpes !).
Vérifiez la cuisson en décollant légèrement les bords avec une spatule ou à la main. C’est là  qu’intervient
le moment où tout peut foirer : poser une assiette sur la poêle et en la retournant, faites basculer le pain
dans l’assiette. Remettre de l’huile d’olive dans la poêle et faites y glisser le pain. Même chose que tout à
l’heure, on sale légèrement (cristaux de sel de préférence) et hop, on rebascule ! Pour le temps de cuisson,
je dirais 2/3 minutes par face maximum : le pain doit être croustillant à l’extérieur et moelleux à l’intérieur.

Voilà, j’espère que j’ai tout dit.  

La recette de Mme Cerna

La mousse au chocolat !

6 œufs et 200g de chocolat à cuire (noir!!). Vous faites fondre le chocolat coupé en carreaux
au micro-ondes 2mn (ou au bain-marie si vous avez envie de laver des casseroles), vous ajoutez les jaunes
d’œufs un par un en mélangeant bien entre chaque. Puis vous montez les blancs en neige bien fermes et
incorporez-les délicatement. A faire la veille (car la mousse est bien meilleure quand elle a dormi une nuit au
frigo, mes enfants vous le diraient).

La recette de Mme Barberot, professeure de français

Fouetter vigoureusement 4 œufs et 200g de sucre. Quand le mélange a bien blanchi, ajouter 100g de beurre
fondu, 200g d’amandes en poudre, et une cuillère à café d’extrait d’amande amère.
Mettre dans un moule à manqué et enfourner à 180° pendant 20 minutes à peu près .
Simple et efficace ! (accessoirement sans gluten) Certains connaissent…

Le message de Mme Amendola, professeure d’anglais

 

Le gâteau d’anniversaire d’Alphonse, par Mme Ribière, professeure documentaliste

Le 1er avril, c’est l’anniversaire d’Alphonse, la mascotte du CDI !

Voilà la recette de son gâteau d’anniversaire qui est une bonne recette de confinement parce qu’elle ne demande pas trop d’ingrédients et qu’aucun n’est compliqué à trouver.

Ingrédients :

        • Chocolat noir pâtissier : 200g
        • Beurre : 100g (+ une noisette pour beurrer le plat)
        • Œufs : 3
        • Farine : 50g
        • Sucre : 70g (la recette d’origine propose 100g mais on a réduit et c’est parfait)
    •  

Recette :

1/ Préchauffer le four à 180°C.

2/ D’un côté, faire fondre le chocolat et le beurre (au bain marie ou au micro onde) et bien le mélanger.

3/ D’un autre côté, mélanger les œufs et le sucre. Puis ajouter la farine et mélanger.

4/ Ajouter le mélange chocolat/beurre au mélange œufs/sucre/farine. Et mélanger.

5/ Beurrer le moule, verser la pâte, enfourner 20 à 25 minutes. Dans un moule à cake, en 20 minutes, le milieu est encore un peu coulant, c’est délicieux !

6/ Lécher le plat et le fouet pendant que le gâteau cuit !!!

On peut faire des variantes avec des fruits : morceaux de bananes, de poires, d’oranges confites… ou des noix, noisettes… Laisser aller son imagination !